Comment calculer son budget loyer ?

Trouver un logement à louer est une chose, mais financer son premier mois de loyer en est une autre. Avant de constituer un dossier de location, ce travail est nécessaire. La plupart des locataires doivent se préparer à toutes les éventualités et prendre en compte toutes les dépenses liées à leur installation dans un nouvel appartement. Mais comment calculer son budget loyer ? Nous vous apportons plus de lumière à ce sujet.

Bien se préparer aux aléas de l’emménagement

On commet souvent l’erreur de limiter son budget et de n’inclure que le premier mois de loyer et les frais d’agence. Pourtant, tout est défini dans un contrat de bail : les charges, la caution et les autres frais liés à la location d’appartement. Mais comment calculer son budget loyer ? Une préparation s’impose ! Louer un appartement n’est pas une chose évidente surtout durant le premier mois. On peut s’attendre à un budget gonflé et à devoir économiser une somme équivalente à deux ou trois mois de salaire. L’emménagement est beaucoup plus difficile et pèse lourdement sur la finance. C’est pour cette raison que certains locataires décident de souscrire à un prêt immobilier. Notons cependant que chaque acte dans le cadre d’une location immobilière aura des répercussions sur sa crédibilité. Et plus on réalise d’emprunts, plus, les dettes s’accumulent. Pour un loueur, cela témoigne de l’insolvabilité du candidat locataire. S’il n’est pas capable d’économiser pour son emménagement, il sera alors incapable de respecter ses engagements. Il est donc primordial de tenir compte des aléas de ce projet avant même de se lancer. Tout comme un achat immobilier, la location d’appartement engendre des dépenses importantes. Autant faire des économies 6 mois à l’avance pour ne pas passer à côté d’un appartement décent et confortable.

Évaluer son budget loyer

La recherche d’une location d’appartement peut se révéler moins aisée lorsqu’on ignore quel budget constituer. Il faut toujours réaliser un calcul avant de contacter l’agence. Heureusement, le détail du prix est toujours précisé dans l’annonce immobilière, ce qui va vous simplifier la tâche. Pour savoir comment calculer son budget loyer, on doit alors comparer les offres et faire un calcul rapide du loyer, de la caution et des frais d’agence. En général, le prix reste le même pour les deux premiers éléments. Tout découle en effet du montant de son loyer. La caution doit être équivalente à un mois de loyer et les frais d’agence dépendent du coût de prestation exigé par l’agence immobilière. Normalement, il équivaut à la moitié d’un loyer du premier mois. Outre cela, on doit aussi tenir compte des charges mais on ne peut les déterminer que lors ou après la visite du bien. Outre la caution, le loyer du premier mois, les frais d’agence et les charges annexes, on doit aussi tenir en compte de l’assurance habitat. Celle-ci est obligatoire pour les locataires. Cela leur évite notamment de prendre en charge les frais de travaux en rapport avec les incidents ménagers. L’assurance peut aussi prévenir les litiges entre le bailleur et le locataire. Donc, tout cela doit être inclus dans son budget location. Dès lors qu’on connaît le prix du loyer, on doit faire immédiatement une petite estimation du budget à constituer afin d’éviter les mauvaises surprises. De plus, les propriétaires sont sélectifs de nos jours : on doit lui donner une bonne impression et lui prouver notre solvabilité.

Plus de précisions sur le budget loyer

Au moment de l’installation, le propriétaire exigera trois types de montants à payer. Parmi ceux-ci : le premier mois de loyer. Il doit se faire à la même date tous les mois selon les modalités de paiement. Un prélèvement automatique n’est pas nécessaire mais cela dépend de votre entente. Ensuite, il y a aussi la caution ! Celle-ci permet d’offrir une bonne protection au propriétaire. Elle peut compenser les frais liés aux travaux d’entretien du bien ou de réparation après le départ du locataire. Mais elle peut aussi servir à autre chose selon les besoins du propriétaire. Mais pour lui, il s’agit également d’une garantie attestant de la crédibilité du locataire. Si ce dernier est capable de payer une somme équivalente à deux mois de loyer plus les charges, cela veut dire qu’il peut être en mesure de respecter son engagement. On fait également mention des charges annexes de la location qui varient aux alentours de 20 à 30% et peuvent même aller jusqu’à 40%. Mais il existe d’autres facteurs qui déterminent son budget loyer. Il s’agit des honoraires de l’agence immobilière. Cela dépend aussi des prestations sollicitées par le locataire. Si celle-ci a pris la peine de rédiger des annonces et d’organiser des visites, le montant sera élevé en plus des frais de commission. Par contre, si on a pris contact uniquement pour la visite du bien, on ne paiera que sa commission de base. Le tarif peut représenter la moitié du loyer du premier mois.

Pour savoir comment calculer son budget loyer, il existe un outil de simulation de projet en ligne. Vous aurez un aperçu des dépenses et du budget à mettre en avant.

Incluez l’assurance dans votre budget loyer

Il ne faut pas oublier l’essentiel ! L’assurance habitat est obligatoire pour tous les locataires. Certaines compagnies d’assurance peuvent résilier votre contrat pour l’ancien logement et le renouveler facilement lors de votre emménagement. Une assurance offre une protection de taille au locataire afin qu’il puisse profiter pleinement de son nouvel espace de vie. Mais le montant peut aussi varier d’un contrat à un autre et aussi en fonction de la politique de la maison. Il peut aussi être coûteux en fonction des garanties exigées. Plus les garanties sont élevées, plus le montant le sera tout autant.

Bref, tout cela fait partie des défis à prendre en compte lorsqu’on souhaite louer un appartement. On doit être capable de gérer ses dépenses et de ne jamais montrer au loueur qu’on n’est pas digne d’être son locataire. On doit prévoir un grand budget pour son premier mois de loyer tout en tenant compte des frais inclus dans le contrat de bail. C’est une étape indispensable qui exige une longue préparation.

Articles liés :

Avoir un garant

Comment obtenir l’allocation logement ?

Avantages et inconvénients de la colocation