Avantages et inconvénients de la colocation

Louer un appartement quand on est seul c’est bien, mais avec un colocataire c’est toujours mieux. Cela peut être également un atout supplémentaire pour la constitution du dossier de location. La colocation n’est pas un concept méconnu, elle présente des avantages fructueux mais possède aussi certaines limites à ne pas franchir. Mais est-ce que cela en vaut la peine ? Les détails.

Un colocataire, c’est toujours mieux que rien

Louer un grand appartement peut être coûteux pour un étudiant ou pour un célibataire. Trouver un colocataire paraît alors astucieux. Il est souvent désagréable de se sentir seul dans un grand espace sans qu’il y ait de meubles pour tout combler ou quelqu’un avec qui le partager. Il faut tout de même tenir compte des avantages et inconvénients de la colocation avant de trouver un colocataire. Celui-ci peut être sa meilleure amie, son collègue de travail, sa camarade de l’université ou peut-être même un inconnu. Méfiez-vous tout de même des inconnus qui s’invitent dans votre vie. Ils peuvent être dangereux si on ignore d’où ils viennent et quels sont leurs antécédents. Néanmoins, avoir une bonne compagnie c’est toujours mieux que rien. On partage la même cuisine et pas forcément la même chambre. A chacun alors son espace privé. Sachant qu’il y a une autre personne dans son logement apporte aussi une grande rassurance car dans les pires moments, on peut se confier à elle ou bien compter sur son aide. Cette solution offre aussi d’autres avantages tant sur le loyer que sur les corvées à la maison. On partage la même cuisine, salle de bain et salon : cela signifie que l’on doit aussi partager les corvées en fonction de la disponibilité de chacun au quotidien. De tels arrangements simplifient toujours la vie entre les deux individus. Mais il va falloir trouver un bon terrain d’entente pour que cette colocation marche à la perfection.

Colocation : des avantages sur l’aspect économique

Peu importe la situation de son appartement, le loyer connaît sur tout le territoire une augmentation accrue. Pour éviter de payer un loyer tout seul, la colocation est envisageable. Mais on doit toujours peser le pour et le contre et évaluer les avantages et inconvénients de la colocation. Au lieu de payer tout un mois de loyer, on peut le partager à deux. Donc, on paiera chacun la moitié. On économise aussi pour les frais généraux incluant l’électricité, l’eau, la connexion internet et les diverses réparations dans le logement. Une telle économie permet aussi de réduire les besoins au quotidien car les colocataires peuvent aussi s’arranger côté courses. Par exemple, l’un prend en charge la première semaine et l’autre, la deuxième semaine et ainsi de suite. Mais ils peuvent faire chacun leur vie, ils partagent tout simplement le même espace de vie mais pas forcément le même repas du matin au soir. Ils peuvent se débrouiller chacun de leur côté. Ils vont simplement partager le loyer et les frais liés à l’appartement.

On doit tout de même tenir compte de certains inconvénients dans le cas d’un non-respect du contrat de colocation. Etre colocataire c’est savoir respecter ses engagements envers l’autre et en particulier pour le loyer. Un loyer incomplet est souvent source de conflit entre un loueur et les locataires. Il ne tient pas compte des problèmes entre les colocataires seulement du retard de loyer ou d’un loyer impayé. Il est donc important de prévenir une telle mésaventure en prenant un colocataire fiable.

Moins de corvées pour deux personnes

Il est vrai qu’en habitant dans un grand appartement, les tâches ménagères peuvent être fatiguantes pour une seule personne. Mais à deux, ça ira plus vite car on départage les tâches et cela allège aussi la charge de travail pour chacun. Il peut s’agir des courses, du ménage, de la vaisselle, des poubelles… Faire un tour de rôle améliore ainsi l’organisation des tâches et permet de garder toujours la maison propre. On profite surtout d’un gain de temps et d’une vie en colocation aisée. Il faut alors trouver un bon terrain d’entente pour organiser le quotidien. Si l’un s’occupe des courses aujourd’hui, l’autre se chargera de préparer le repas et vice-versa. Mais ils peuvent s’organiser autrement en imposant des règles dans la maison. En effet, certains jours, ils ont besoin chacun d’une intimité pour passer du temps avec leur partenaire. De même, quand une personne n’est à la maison que le soir, l’autre doit alors s’occuper de toutes les tâches de la journée. Mais dans le cas où ils sont à la maison le même jour, ils peuvent faire le ménage ensemble. Les tâches ménagères se transformeront ainsi en un véritable plaisir lorsqu’on les fait à deux. A chacun de choisir !

Se préparer aux mésaventures d’une colocation

Vivre ensemble n’est pas une évidence surtout si on n’est pas né sous la même étoile. Chacun n’a pas vécu la même existence et les différences peuvent être sources de problèmes, de malentendus et même de conflits entre les deux. La vie en colocation présente en effet de nombreux inconvénients. En matière d’engagement, si l’un n’a pas pu respecter les ententes, les problèmes vont s’empirer. On doit aussi supporter l’autre quand il a l’habitude de ne jamais toucher à rien. Pourtant, le ménage fait partie du quotidien et chacun doit s’y impliquer. De même, les questions de vis-vis sont aussi sources de désaccord lorsqu’on utilise les parties communes de l’appartement : la cuisine, la salle de bain et le salon. Mais la situation peut aussi s’aggraver quand son colocataire ne respecte pas son intimité et quand il emprunte quelque chose qui ne lui appartient pas. Tout cela fait alors partie des inconvénients qui méritent d’être considérés avant d’envisager cette possibilité. On va devoir supporter ses mauvaises manières, les heures décalées et son manque d’organisation.

Bref, vivre en colocation peut paraître impossible voire inconcevable. Mais pour réussir, chacun doit y mettre du sien et faire un effort pour s’entendre sur tous les plans. Après tout, si on s’engage dans cette voie c’est certainement pour économiser son loyer et les frais généraux. Chacun doit se plier aux règles et ne pas franchir la limite qui porte atteinte à  la vie privée de l’un ou de l’autre.

Articles liés :

Avoir un garant

Comment calculer son budget loyer ?

Comment obtenir l’allocation logement ?

Chasseur d’appart à Nantes