Avoir un garant pour son loyer : quel est l’intérêt ?

Le retard du loyer ou le loyer impayé est devenu fréquent de nos jours. Pour en venir à bout, la plupart des propriétaires ont pris certaines précautions. Ils imposent une garantie, n’importe laquelle, du moment que cela leur permettra de recevoir le loyer tous les mois et à la même date. Mais avoir un garant pour son loyer est-il avantageux ? Est-ce un indispensable lors de la constitution du dossier de location ? Les détails expliqués en quelques étapes. 

Comprendre le principe du garant de location

De plus en plus de propriétaires se lancent dans cette voie. Ils recherchent avant tout à sécuriser leurs revenus locatifs en prenant les bonnes initiatives. Pour cela, ils réclament un garant de location ou de caution. Le garant est une personne physique ou morale qui va garantir le paiement du loyer sans aucun retard à chaque mois. Il intervient alors dans la mesure où le locataire traverse une crise financière ou un retard de versement de son salaire. Le loueur prendra alors contact avec le garant du locataire pour s’arranger sur la modalité de paiement. Ce principe parait avantageux pour éviter les conflits entre un loueur et un locataire. Ce dernier peut en effet se retrouver à tout moment à la rue s’il ne respecte pas ses engagements.

Compte tenu du contrat de bail, il doit être capable de payer à temps son loyer. Dans le cas inverse, il sera toujours rattaché à un contrat et endossera les conséquences du retard et des loyers impayés. Le contrat peut en effet renfermer des sanctions à son encontre en absence d’un garant. Ce garant peut être n’importe qui, sa famille ou son patron mais aussi des organismes bancaires, une entreprise ou une association. Désormais, les propriétaires peuvent dormir l’esprit tranquille et ne plus se soucier des risques sur leurs revenus locatifs. Une telle mesure est aussi avantageuse pour garantir la continuité et la stabilité de ses revenus. Avoir un garant c’est donc l’assurance de se protéger des aléas financiers en rapport avec la location d’un appartement.

Les différents types de garants de caution

Le garant de location est un concept qui n’est pas nouveau : il vient en aide aux loueurs. Pour la sécurité de leurs revenus locatifs, ils sont prêts à faire le nécessaire. Avoir un garant signifie que son locataire va toujours respecter son engagement et qu’il n’y aura jamais de retard. Et même s’il y en a, il subira des sanctions assez sévères en l’absence d’un garant.  Concernant la variante, il existe deux types de garants. Le premier est attribué à la caution simple. Cela signifie que le garant ne paiera uniquement que ses dettes locatives. Il sera contacté par le propriétaire une fois que le locataire aura donné son approbation. Le second se nomme caution solidaire.

Il signifie que le loueur s’adresse directement au garant dès le premier impayé sans ayant recours au locataire. Il est donc indispensable de connaître ces deux possibilités et de les inclure dans son contrat. Ce garant peut alors payer les dettes locatives du locataire à la date prévue. Mais la meilleure façon de limiter les dégâts et d’éviter les conflits est de prévenir son propriétaire à l’avance. Car même si la cause de ce retard ne provient pas directement de soi mais de facteurs extérieurs, il ne tiendra compte que du retard de loyer.

Se renseigner sur les modalités du garant location

La couverture d’un loyer est de rigueur si le locataire n’est pas en mesure de payer son loyer faute de ressources suffisantes. Le cautionnaire doit couvrir non seulement ses loyers mais aussi les charges. Il est aussi obligatoire de faire un engagement de caution par acte écrit entre les trois parties notamment le bailleur, le locataire et le garant. Cet acte est communément appelé : acte sous seing privé. En plus de l’acte authentique, les clauses peuvent être largement étendues. Mais en général, ce cautionnement peut couvrir tous les frais en rapport avec la location d’appartement.

Cela concerne les loyers, les charges, les impôts, les taxes, les indemnités d’occupation, les intérêts ainsi que les réparations locatives.  Ces modalités de cautionnement doivent être prises en compte au préalable avant de signer un contrat de bail. Il faut savoir que de nos jours, l’accès à une location immobilière est devenu complexe. Autant faire les choses en règles ! Avoir un garant delocation est donc la meilleure manière de se protéger et d’éviter les conflits entre le locataire et le propriétaire d’un bien. Mais ce garant n’est forcément pas nécessaire si le locataire est en mesure de subvenir à ses besoins et que le propriétaire n’exige rien.

Dans quelle mesure un garant est facultatif ?

Les bailleurs personnes morales ne sont pas autorisées à réclamer l’intervention d’un garant dans des cas exceptionnels. Celui-ci n’est pas nécessaire si le locataire est un étudiant et qu’il bénéficie d’une bourse d’études supérieures. Il est approuvé si la caution provient d’un fond de solidarité pour le logement, d’un organisme collecteur du 1% logement et d’une association qui peut apporter une garantie, et si la caution provient aussi d’un organisme dont le but est de favoriser uniquement son accès au logement.

Cette garantie doit pourtant s’appliquer à chaque fois qu’il y a des retards de loyer ou des impayés et pas uniquement pour couvrir le premier mois de loyer. Un locataire peut se passer d’un garant s’il gagne suffisamment de ressources ou s’il est sous contrat CDI. Certains bailleurs peuvent aussi avoir le droit de refuser un garant si ce dernier possède des informations « louches ». Il vaut mieux alors prendre le temps de s’informer sur celui à qui on a affaire pour prévenir les arnaques. Dans ce cas, un contrat entre les 3 parties est complètement de rigueur.

Un garant de location apporte plus de quiétude et de réassurance à un loueur. Il se doit de prendre cette mesure pour éviter les éventuels risques sur ses revenus locatifs. Il convient tout de même de se renseigner sur les capacités financières du garant en question. UN garant reste dans tous les cas un atout majeur dans la constitution d’un dossier de location.

Bénédicte, chasseuse d’appart à Nantes

Articles liés :